La performance globale des économies et des territoires reposent sur l’interaction de ressources et de connaissances qui sont très souvent locales

By dennis, 5 novembre 2015

r.suire-bandeauweb_0La performance des lieux de co-création de connaissances : le cas des FabLab

Certains ont prophétisé un destin funeste aux territoires, aux villes et aux l ieux. La mort de la distance (Cairncross, 1997) , c’est en parallèle de la diffusion massive des TIC, la mort du besoin de proxim ités , de mobilités, car tout est supposé possible, interactions marchandes et non marchandes, en tout point du temps et de l’espace géographique. Et pourtant, la diffusion massive et pervasive du numérique s’est faite dans le creuset d’une économie très lo calisée. En effet, le potentiel d’innovation , sous jacent à la diffusion du numérique, est très largement fondé sur la capacité à créer, assembler, combiner des connaissances où le local et le global se conjuguent et structurent des réseaux socio – économiqu es (Suire, Vicente, 2014).

suite de l’article de Raphaël Suire

Share This: